Nous demandons à Allah, que Sa Puissance soit magnifiée et que Son Immensité soit élevée, qu’Il vous regarde tous par l’œil de l’amour et de l’agrément, par celui de l’attention et de l’inondation de grâce, par celui de l’élection et du choix.

Que tout le bien de la religion, de ce bas monde et de l’au-delà vous soit donné autant que possible, et que tous les maux de la religion, de ce bas monde et de l’au-delà vous soient écartés et qu’Il vous en protège, jusqu’à ce qu’Il ne vous laisse aucun péché, petit ou grand sans l’avoir noyé dans l’océan de Son pardon et de Sa générosité.

Qu’Il ne vous laisse rien comme demande ou besoin, n’étant pas dans sa désobéissance, qui ne soit vite exaucé. Qu’Il vous prête main forte dans ce qui vous est prédestiné, si ce n’est pas en accord avec ce qui vous est prédestiné, qu’Il vous remplace toutes ces demandes par ce qui est meilleur et plus élevé.

Qu’Il ne vous laisse aucun mal d’entre les maux causés par les mains des créatures sans que ne s’interpose entre vous et ceux-là, un soldat appartenant à Sa Puissance et Sa Souveraineté, si cela ne va pas à l’encontre de sa prédestinée ; si cela va à son encontre, alors qu’avec ces maux, je demande à Allah qu’Il vous donne son entière douceur, son aide, sa facilité jusqu’à ce que ces maux vous soient ôtés et vous laissent ainsi en sûreté.

Je vous recommande ainsi qu’à moi de craindre Allah et de prendre garde qu’Il ne vous surprenne dans le péché, car certes pour chaque péché, le serviteur aura deux malheurs qu’il ne pourra éviter, un malheur dans ce bas monde et un malheur dans l’au-delà. Le malheur dans l’au-delà surviendra sans aucun doute à moins qu’il ne soit remplacé par le pardon d’Allah (qu’Il soit Exalté).

Quant au malheur dans ce bas monde, il surviendra aussi assurément pour toute personne commettant un péché, à moins qu’il repousse ce malheur par l’aumône envers un pauvre ou par ce qu’il dépense comme argent pour les relations familiales ou par le fait de payer les dettes de l’endetté ou d’effacer une dette qui lui revenait.

S’il n’y a pas cela alors le malheur le frappera. Donc, garde-toi puis garde-toi de désobéir à l’ordre d’Allah. Si jamais il y a eu désobéissance, et le serviteur n’est pas à l’abri des péchés, il faut se précipiter vers le repentir et le retour à Allah, car si cela n’est pas fait rapidement il faut savoir que le serviteur est en train de perdre son estime auprès du Vrai.

Dans cette situation il est en exposition face à la colère d’Allah. À moins qu’il ne ressente en son cœur qu’à cause de ce péché, il est dans le besoin d’Allah. Qu’en raison de cela, il en a le cœur brisé et qu’il est conscient de sa chute dans les degrés de son Nafs sans que l’on ait besoin de lui faire des reproches. Ainsi, tant que le serviteur sera sur cela il est dans la voie du bien.

Prenez garde ! Nous cherchons protection auprès d’Allah contre le fait de se sentir à l’abri de la ruse d’Allah en ce qui concerne nos péchés, et donc, de se sentir en sûreté face au blâme d’Allah. Certes celui qui reste dans cet état vis-à-vis d’Allah et qu’il y reste longtemps, cela est une preuve qu’il va mourir mécréant et on cherche protection auprès d’Allah.

Sachez que tout ce que vous entendez sur les particularités de ce Ouird est véridique et arrivera certainement. Donc prenez garde à sa négligence, même si c’est une fois dans la vie, et la condition du Ouird est de préserver les prières en groupe et ce qui concerne la Loi (Chari’a).

Méfiez-vous encore une fois de vous croire à l’abri de la ruse d’Allah dans l’accomplissement des péchés, car certes c’est la source de la perdition, ne rompez pas vos relations que ce soit vis-à-vis de l’ensemble des créatures, mais surtout entre vous et les frères. Aussi, visitez-vous pour Allah, nouez des relations pour Allah et donnez à manger pour Allah autant que cela vous est possible, sans difficulté, ni gêne.

Vous devez cheminer sous l’ordre d’Allah pendant que surviennent les épreuves et les malheurs. Ce bas monde est la demeure de la mise à l’épreuve et des malheurs, qui sont comme les vagues de la mer et Allah n’a descendu le fils d’Adam en ce monde que pour qu’il se heurte à ses tentations et ses épreuves.

Ainsi, il n’y a aucun espoir pour le fils d’Adam d’échapper à cela tant qu’il vit en ce bas monde. Aussi il faut patienter dans toutes les situations, autant que possible et selon toutes nos capacités. Lorsqu’une épreuve ou un malheur s’abat sur vous, consolez-vous en vous disant que ce monde n’a été créé et construit que pour cela, que l’être humain n’y a été descendu que pour cette affaire et que tout le monde galope sur la même piste. Qu’il sache alors qu’il est comme chacun d’entre eux et qu’il sera questionné.

Sachez qu’à notre époque personne ne peut échapper aux péchés, car ils tombent sur les gens comme une pluie abondante. Aussi, multipliez ce qui permet de les expier et parmi ce qui assure cela il y a Salat Fatihi car aucun péché ne lui échappe qu’il soit isolé ou regroupé, comme aussi la prière de glorification (Salat Tasbih) et cette évocation que l’on doit répéter tous les jours trois fois : « Ô mon Seigneur ! Ton absolution est plus vaste que mes péchés et j’ai plus d’espoir en Ta Miséricorde qu’en mes œuvres »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here